Comment créer des massifs harmonieux dans votre jardin ?

Les massifs à l’honneur

massif de fleurs

Le massif permet de mettre en valeur différentes plantes et fleurs en composant des ensembles harmonieux : il sera également plus facile de prendre soin de vos plantations en les rassemblant.

Découvrez nos conseils pour effectuer les meilleurs choix de plantes, mais aussi d’emplacements et de compositions.


 

Conception de votre massif

Tout d’abord, il vous faudra définir les critères auxquels vous devrez être le plus attentif pour concevoir votre massif. Dans certains cas, l’emplacement, qu’il soit au soleil, à l’ombre ou en pente, orientera le choix des plantes que vous y mettrez. Vous pouvez aussi opter pour une couleur dominante, un style champêtre, etc.

Généralement, on distingue deux types de massifs : les parterres géométriques à la française, composés de trois espèces maximum de fleurs parfaitement alignées, ou les massifs à l’anglaise qui comportent un grand nombre de plantes différentes et donnent un aspect plus échevelé.

Pour les coloris, vous pouvez sélectionner un seul ton ou créer un camaïeu de trois couleurs proches. Vous pouvez aussi jouer sur un contraste de deux couleurs principales. Attention de ne pas mettre trop de couleurs différentes : le résultat risque d’être décevant.

Idéalement, un massif est créé en bordure de votre jardin, contre les haies et clôtures qui pourront le soutenir, mais vous pouvez aussi l’installer au milieu de la pelouse afin qu’il soit visible de tous les côtés.

Réservez les plantes les plus petites pour l’extérieur et les plus hautes au centre : cela donnera du relief. Pour l’espacement, soyez équilibré : les plantes trop proches auront du mal à se développer mais si elles sont trop espacées, le résultat ne sera pas à la hauteur d’un point de vue esthétique.

Pour la conception, la création et le choix des plantes, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour éviter les erreurs.
 

Choix des plantes

Nous vous conseillons de choisir de préférence des plantes locales adaptées à notre climat, mais aussi à la terre dans laquelle elles seront plantées, qu’elle soit calcareuse, argileuse, etc., sans oublier l’exposition : vous ne choisirez pas les mêmes fleurs et arbustes si votre massif est très ensoleillé ou partiellement à l’ombre. Favorisez les plantes vivaces et robustes au détriment de celles qui sont trop fragiles ou celles qui nécessitent un entretien trop complexe.

Ne sélectionnez pas trop de plantes différentes et essayez plutôt de composer des ensembles cohérents : l’entretien en sera facilité et le massif plus harmonieux.

Un massif équilibré sera composé de plantes vivaces qui fleurissent à l’automne, de graminées et de fleurs annuelles qui dureront toute une saison. Ainsi, vous aurez toute l’année un massif fleuri mais avec des plantes et des coloris différents. Quelques arbustes permettront aussi de donner de la consistance même en hiver, lorsque toutes les feuilles sont tombées. Choisissez de préférence des espèces à feuillage persistant.

Pour avoir des fleurs dès le début du printemps, semez des bulbes de narcisses, de jacinthes ou encore des myosotis. Les glaïeuls s’épanouiront en été alors que les dahlias attendront l’automne. Idéalement, il faudrait avoir des fleurs pour chaque saison afin que votre massif soit fleuri toute l’année.

Mettez en bordure du massif les plantes vivaces les plus petites qui formeront un tapis, par exemple des géraniums, et réservez les plus grandes au centre : roses trémières, asters…