Jardin en ville : comment l’aménager ?

Quelques axes à aborder pour un aménagement optimal

Quelques axes à aborder pour un aménagement optimal

Vous possédez un espace vert alors que vous vous trouvez en pleine ville ? Vous faites donc partie des chanceux, mais peut-être ne savez-vous pas comment l’aménager pour en profiter pleinement ? Entre sa taille, le vis-à-vis inévitable, les végétaux à privilégier ou encore les zones à délimiter, les facteurs à prendre en compte sont nombreux.

Cet article vous aide à y voir un peu plus clair et à vous lancer dans cette aventure qui vous promet un bel endroit vert.

 

Qu’est-il possible de faire selon sa taille ?

Très souvent, lorsque l’on a le privilège d’avoir un terrain en ville, celui-ci est de petites dimensions, envahi par le béton et mal aménagé. Faire entrer la nature est tout à fait possible, à condition de faire appel à votre créativité.

Si n’avez qu’une petite surface (en longueur par exemple), il est déconseillé de choisir un agencement trop complexe et trop chargé tant au niveau des plantes que du mobilier et des couleurs : l’atmosphère risquerait d’être assez étouffante. Votre coeur balance entre une terrasse et un beau gazon verdoyant ? Le compromis idéal est d’avoir un peu des deux dans votre petit écrin de verdure. Si vous préférez les matières chaleureuses, vous pouvez même installer un plancher en bois exotique. Afin de ne pas trop encombrer la place disponible, prévoyez un mobilier discret. Pour ce faire, une petite table et deux chaises feront l’affaire.

Si vous faites partie des plus chanceux et que votre jardin est de grande taille, un monde de possibilités s’offre à vous, les risques de surcharger l’espace étant amoindris. Terrasse, gazon, plantes en pots, arbustes, tables et chaises, transats et parasol, et pourquoi pas un coin potager ?
 

Le vis-à-vis : comment se protéger ?

Lorsqu’on habite en ville, il est fréquent de souffrir du vis-à-vis. Si vous souhaitez pouvoir profiter de votre jardinet à l’abri des regards indiscrets, il est important de vous protéger un peu. Il existe de nombreuses solutions pour les jardins urbains : la clôture opaque est l’une des possibilités les plus prisées. La clôture en bois a l’avantage de se marier à n’importe quel style, mais sachez que l’aluminium offre aussi des coloris variés.

Si vous souhaitez un peu plus de légèreté, il existe des voilages, des brises-vues et des treillages, sur lesquels il est possible de faire grimper des plantes pour renforcer l’effet cocon. En revanche, si le vis-à-vis provient du haut, le voile d’ombrage est une solution efficace et interchangeable. Vous pouvez aussi installer une pergola pour une protection plus durable où quelques plantes foisonnantes pourront grimper et créer un petit havre de paix.
 

Comment délimiter et diviser l’espace ?

Si votre jardin est carré ou rectangulaire, il est conseillé de dégager une diagonale la plus longue possible, cela donnera l’impression d’un lieu plus grand qu’il ne l’est réellement en lui accordant plus de profondeur. Si vous le souhaitez, vous pouvez matérialiser cet axe au sol au moyen du tracé d’une allée, qu’elle soit en pierre, en bois ou en cailloux.

Afin de diviser l’espace, pensez à compartimenter votre terrain avec des haies ou des massifs d’arbustes. Ces séparations simples délimiteront des zones aux compositions et ornements variés, donnant ainsi un environnement riche et bariolé. Pour limiter l’impression d’enfermement liée au cloisonnement, choisissez des haies basses (environ 80 cm de hauteur).

Si votre jardin se situe sur deux niveaux, profitez de ce relief existant pour animer l’environnement et générer une impression de grandeur. Cela peut également vous permettre de compartimenter plus facilement votre coin en créant une zone pour les enfants, une zone pour le repas, etc. Vous aurez aussi le plaisir d’avoir de belles vues sur l’ensemble du jardin et peut-être sur le paysage des alentours.